Ce n'est que justice

22164147 643560409185102 1236390254 o

Et bien oui, ce n'est que justice, le chien… Je m'explique, pour moi il y a trois erreurs communes à beaucoup de maîtres en difficultés avec leur chien : Le manque de patience, Le manque de lecture du chien, Et le manque de justice.

Le manque de patience se voit facilement quand un maître s’énerve pour un exercice qu'il n'arrive pas à faire (ou à faire faire…) , pour, par exemple, un rappel un peu trop long, voire inexistant, ou que sais-je encore…

Le manque de lecture du chien, c'est le professionnel qui le remarque et le fait remarquer au maître, quand celui-ci se perd en suppositions anthropomorphiques, ou en tout cas, quand il ne comprend pas le comportement de son chien. Apprendre la psychologie canine n'est pas très compliqué : le chien a un fonctionnement relativement simple ;mais quand il s'agit d'apprendre la gestuelle du chien, ses signaux ( Oui, les signaux d'apaisement ... Mais aussi ceux de peur, d'agression, de réflexion et bien d'autres encore…), ces signaux donc, eux, sont plus complexes à identifier, à interpréter et à comprendre de façon à pouvoir y répondre (ou pas parfois...). Ici, c'est l’observation du chien, des chiens entre eux et avec les humains qui apportent des réponses, parfois avec l'aide d'un professionnel pour les maîtres en quête de réponses…

Venons-en au sujet de cet article : la justice chez le chien.

D'abord, la justice, c'est quoi ? Réponse du dictionnaire (Larousse) : « Principe moral qui exige le respect du droit et de l'équité. Qualité morale qui invite à respecter les droits d'autrui Droit de dire ce qui est légalement juste ou injuste, condamnable ou non, ce qui est le droit. » Voici la définition « humaine », quel rapport avec le chien ? Et bien, je constate fréquemment que les maîtres sont injustes avec leur chien.

Quelques exemples : -Votre chien vous saute dessus, parfois vous l'accepter, puis d'autres fois (parce que votre journée à été mauvaise, ou que vous êtes bien habillé...) vous ne le tolérez pas et sanctionnez votre chien (d'un simple non à tout ce que l'on peut faire quand on est agacé...):CE N'EST PAS JUSTE. -Votre chien tire en laisse en balade, vous y êtes habitué, mais aujourd'hui, vous êtes au marché et subissez le regard des gens « Rooo mais arrête de tirer comme ça ! Tu ne le fais pas d'habitude ! » : C'EST INJUSTE. -Vous apprenez un exercice à votre chien, parfois il le fait parfaitement bien, d'autres fois moins bien, mais vous récompensez ( Je rappelle que la récompense n'est pas toujours alimentaire ... Et qu'il est même très important qu'elle ne soit pas qu'une récompense de la main à l'estomac...), Bref, vous récompensez toujours de la même façon : VOUS N'ÊTES PAS JUSTE !

« Quoi ? Moi, pas juste ? Alors que je récompense mon chien ?? » Imaginez que votre petit voisin vienne tondre votre pelouse ( Ou arroser votre balcon, il en faut pour tout le monde ;) ) , il le fait bien et vous le payer correctement, mais un jour, il le fait parfaitement bien ( il a tout rangé et nettoyé en faisant 30 minutes de plus sans rien vous demander!). Ne mérite-t-il pas un petit plus ?

Et oui, je vais oser, il y existe aussi l'injustice positive… Un chien qui reçoit toujours la même récompense ne cherchera pas ou plus à faire mieux,

Faites le test : choisissez un exercice que votre chien connaît, mais peut mieux faire ; prenez deux récompenses ( Oui, une saucisse et un fromage si vous voulez ;) ) , deux jouets dont un qu'il affectionne particulièrement et qu'il choisirait à la place de l'autre s'il en avait la possibilité (et on va la lui donner...) . Tant que l'exercice est correct, choisissez la première récompense, quand vous estimez que l'exercice est mieux réussi, son « salaire » sera meilleur. Observez par vous-même le changement… N'ayez pas peur de le frustrer, montrez-lui son deuxième jouet qu'il préfère, mais ne cédez pas à ses yeux doux si l'exercice n'est pas amélioré ;) Votre chien, une fois qu'il aura compris le fonctionnement, choisira de tout faire pour avoir la meilleure récompense.

Tout cela pour dire qu'il vous faut être juste avec votre chien, Soyez juste dans vos punitions (Rappel : la punition n'est pas une maltraitance, pas la peine de lui faire traverser le mur à coup de journal ! La punition peut être un isolement de quelques minutes pour un chien qui s’excite de trop ; elle peut être un simple « non » ou un gros « NON ! » ; ou elle peut être l'arrêt du jeu pour un chien qui vous mordille les mollets... ). Soyez tout aussi juste dans vos récompenses et félicitations : adaptez-les à la hauteur de ses efforts, sans oublier que tout travail mérite salaire (un simple « c'est bien loulou » est déjà une récompense pour votre chien, même s'il met 10 minutes à revenir quand vous l'appelez...).

À vous d'adapter votre comportement si vous voulez changer le sien de façon compréhensible pour lui…

Alors vous pensez être juste ? Ou votre chien a-t-il besoin que je sois son avocat ?

Vous souhaitez en apprendre d'avantage ?

Contactez moi ICI 

 
  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.